Un coiffeur greffé en 2014 : 8 mois après...

2013 - La toute nouvelle implantation capillaire "3D"... ou "TRIPLE FUE" (des anglais) = 3FUE.fr

PARIS-NICE-BESANÇON-BRUXELLES-LUXEMBOURG

 

<VOIR LA VIDÉO EN BAS DE PAGE...>

C'est l'importante demande de greffe capillaire dans tous les milieux et pour tous les usages : personnels et professionnels, qui a fait le plus évoluer l'implantation des cheveux cette dernière décennie...

 Les candidats à la greffe ne souhaitent plus des "champs de poireaux", des "cheveux de poupée" ou des densités en "poils de bras" mais bien une densité extrême avec resserrement des cheveux parfois au-delà même de la densité naturelle habituelle et des formes d'implantation qui n'était pas la leur initialement.

 Nous avons voulu résumer dans ce site les réalités cachées des différentes méthodes et de leurs praticiens afin de vous les laisser  apprécier et de vous aider à faire votre choix en toute connaissance de cause...

 La solution n'est plus dans la bandelette (ou FUT) que tout le monde abandonne petit à petit, en particulier à cause de la large cicatrice douloureuse qu'elle occasionne, mais aussi et surtout en raison de l'insuffisance de densité qu'elle obtient et qui ressemble le plus aux fameux "champs de poireaux" pour certains ou au moins aux "cheveux de poupée" pour les autres...

 Tout le monde se tourne à présent vers la FUE que chacun appelle à sa manière ou rebaptise au nom de sa clinique en promettant des miracles et des quantités de cheveux absurdes, impossibles à réaliser, pour ne donner en définitive qu'une petite brosse fine quand cela n'a pas l'aspect de "poils de bras". Elle ne couvre que la surface d'un œuf après 6 heures de greffe et pour un montant atteignant en moyenne les 6 à 10.000 euros (en FUE manuelle). Quoiqu'il en soit les densités sont toujours faibles et nécessitent de réintervenir plusieurs fois.

 Les nouveaux appareils de greffe dits automatiques sont un leurre vers lequel beaucoup de novices en la matière croient trouver la solution miracle pour se faire de l'argent en greffant sans en avoir l'expérience, et simplement en achetant une machine jusqu'à plus de 380.000 euros. Mais ils n'ont qu'une machine impotente qui nécessite des qualités manuelles du manipulateur et ne donne que des résultats de FUE lorsque l'on arrive à s'en servir.

 L'erreur de tous est liée au fait que l'on réduit de plus en plus les diamètres du punch de FUE qui était au départ de 1,2 mm, puis d'un millimètre, de 0,9 mm et à présent : 0,75 mm. Vous n'avez plus alors qu'un seul cheveu pelé, rarement deux, exceptionnellement trois qui seront enfoncés dans une fente saignante les étouffant définitivement ou les rendant à vie : atrophiques, maladifs, fins, tordus, incoiffables. C'est le cas aussi pour la bandelette (ou FUT) ou les cheveux greffés sont incoiffables et faibles en diamètre et en santé... La seconde erreur  est que l'on greffe encore la peau des greffons obligeant à les éloigner les uns des autres et à ne pas pouvoir ainsi les serrer. Ce n'est plus ce que souhaitent nos patients qui veulent des densités extrêmes, ce qui oblige parfois même à en injecter 2 dans le même espace sous-cutané, doublant encore la densité...

 La toute nouvelle implantation de cheveux "3D" de 2013, va donc exactement à l'inverse de la tendance actuelle... Au lieu de réduire les diamètre du punch : elle utilise des punchs allant  au-delà de 2 mm mais surtout : au lieu de disséminer les greffons implantés sur l'avant : elle les resserre au maximum, ne donnant plus un "champ de poireaux" maladif mais une "vraie chevelure" très resserrée et en pleine santé du fait que les 4 à 8 follicules prélevés à la fois ont leur nourriture et leur protection dans le greffon de plus de 2 mm de diamètre. Ils seront injectés ainsi à 3-4 mm sous la peau. La peau du greffon elle-même, qui oblogeait à éloigner autrefois les greffons les uns par rapport aux autres, n'est plus à présent greffée mais tout simplement éliminée et tombera d'elle-même en 2 semaines sous forme d'une croûte rejetée par la cuir chevelu... Plus de creux ou de bosses selon l'enfoncement plus ou moins profond de la peau des greffons. Nous obtenons un resserrement extrême des follicules qui seront nourris et protégés par leur graisse, tandis que la peau du cuir chevelu reste inchangée en surface.

 Par ailleurs, le prélèvement arrière sur deux zones : cheveux fins de la base de la nuque et les plus gros cheveux de la partie moyenne, permet la réalisation d'une ligne antérieure parfaite. En effet, nous utilisons les cheveux les plus fins de la base de la nuque pour réaliser la première ligne irrégulière de l'avant (et non pas une ligne droite : à la Berlusconi, dite ligne à la "Play mobil") mais avec une implantation serrée-desserrée, avant-arrière pour être le plus naturel possible. Le premier demi-centimètre sera composé des cheveux fins (prélevés sur la ligne basse) très serrés avant de densifier au maximum avec les plus gros cheveux très serrés eux-aussi pour ne plus voir le cuir chevelu par transparence cela est systématique dans les autres méthodes.

 Enfin, cette méthode est la seule à injecter les follicules sous la peau sans utiliser de microlames qui font saigner ce qui étouffent les follicules, mais en utilisant des pointes émoussées congelées qui forment un espace de pénétration momentané des follicules avant de laisser la peau se refermer sur eux en rejetant ainsi la peau des greffons en surface.

 Au total, on obtient par cette méthode : une densité extrême et une qualité de cheveux définitifs en pleine santé, identiques à ceux de la zone prélevée : sans douleur, sans cicatrice et en une seule séance pour une surface du tiers du haut de la tête, contrairement aux autres méthodes qui multiplient le nombre de séances pour une densité plus faible nécessitant 2 à 3 séances pour la bandelette (ou FUT) et 4 à 6 séances pour la FUE...

 C'est la toute nouvelle méthode de MAXIgreffe capillaire "3D" de 2013 qui peut seule donner des résultats sur l'avant à la "M-Pokora" ou à la "David Beckham". Elle permet aussi la greffe des importantes calvities (jusqu'au stade 7 de Hamilton) et le remplissage serré d'une tonsure ou des golfes (que certains appelle : entrées ou globes) : difficile avec les autres méthodes.

 Le fait que le diamètre du punch soit de plus de 2 mm, permet : la greffe des cheveux très fins, en particulier chez la femme, mais surtout la greffe des cheveux crépus (qui sont en "crochet" ou en "parapluie" sous la peau, ce que ne voient pas les machines).

 ATTENTION S'INFORMER AUPRES DE CES NUMEROS DE TELELPHONE SI UNE CLINIQUE EST HABILITE MAXIgreffe 3D !

Voir aussi : http://sanscicatrice.com/index.asp?id=370&idl=389

 Les cliniques qui pratiquent la MAXIgreffe 3D - 2016 :

PARIS, NICE, BESANÇON : Tél. (+33) ø7.62.63.48.48

BRUXELLES et LUXEMBOURG : Tél. (+352) 26.84.55.66

Un coiffeur greffé en 2014 : son avis 9 mois après...(Original de la vidéo réalisée et adressée par le greffé lui-même...)

Avant à la Beckham : triple densité, 100% naturel, sans cicatrice, sans douleur.

<cliquez-dessus pour agrandir>
Densité comparative des 3 types de greffes en 2015...
FUE = 12 (cheveux/cm2) / Bandelette = 25 (cheveux/cm2) / MAXIgreffe 3D = 75 (cheveux/cm2)